nadoulek.net : mondialisation, civilisations, stratégie

Accueil > STRATEGIE > Bibliothèque d’articles > Etudes de stratégie > Tolstoï et la grande stratégie russe de contre offensive

Tolstoï et la grande stratégie russe de contre offensive

dimanche 27 janvier 2008, par Bernard NADOULEK

Sommaire

- Deux visions de la grande stratégie russe.
- La campagne de Russie selon Clausewitz.
- La guerre et la paix.
- Des causes cachées de la guerre.
- Les épisodes clefs de la campagne.
- Koutouzov, ou l’art du général en chef.
- La contre-offensive de Staline.
- Une vision orthodoxe de la guerre.

Première parution : 1998. EFE. Dernière remise àjour : 2008, sur www.nadoulek.net. Collection 21 x 29.7 : documents numériques.

31 103 caractères. Référence IS6.Tolstoï.


Deux visions de la grande stratégie russe

La grande stratégie russe de contre-offensive se situe entre deux mondes : celui de la stratégie directe en Occident et celui de la stratégie indirecte en Asie.

Nous comparons ici deux interprétations de la campagne napoléonienne de Russie :
- celle de Clausewitz dans "De la Guerre"
- celle de Tolstoï dans "La Guerre et la Paix".

Dans cette comparaison, Clausewitz, dont l’interprétation est fondée sur son principe de dissymétrie de l’attaque et de la défense, illustre parfaitement le modèle de la stratégie directe et l’esprit du rationalisme occidental.

En revanche, l’interprétation de Tolstoï nous entraîne au cœur de la civilisation slave, vers une vision du monde àla fois asiatique et orientale de la stratégie indirecte, marquée par le scepticisme et par un esprit de dérision qui semble annihiler toute prétention des hommes àcontrôler l’avenir, àfaire des plans et même àfaire l’histoire.

Répondre à cet article


version iPhone | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | SPIP | Nous contacter | S'abonner